- Une histoire de succulentes -

Serre tropicale-Collection privée J.M. Cometto

Serre tropicale (Coll. privée J.M. Cometto, Photo F.Harlay)

Historique

  • Cactus Amateurs Provence (CAP) est né en 1998 de la rencontre d'un groupe d'amateurs de plantes succulentes et d'un horticulteur, Jean-Marie Cometto, animés de la même passion pour les cactées et autres plantes grasses. Ensemble, ils ont élaboré le projet de constituer une collection de référence sous serre et de développer une rocaille en plein air, sur le site même des pépinières.

  • Actuellement, la rocaille extérieure et la collection de succulentes, entretenues de façon continue depuis leur création, illustrent pleinement la réussite du projet initial. Cet hébergement, accordé par notre ami pépiniériste en parfait désintéressement, est un atout majeur pour le CAP.

Les pépinières de Pont-de-Rhaud

Pont-de-Rhaud se situe au cœur des Bouches-du-Rhône, non loin de l'Etang de Berre, entre la commune de Grans et le village fortifié de Cornillon-Confoux. Chênes verts, oliviers, blé et luzerne, pinèdes abritant des bories... le cadre est idéal pour se ressourcer et, bien sûr, pour mettre en œuvre ses talents de jardinier !

Jardin à l'entrée de la pépinière

Jardin à l'entrée de la pépinière (Photo F. Sampieri)

  • Dans ce lieu privilégié de la Provence, le CAP dispose d'un emplacement abrité sous serre réservé à sa collection de succulentes, essentiellement constituée de plantes-mères, de jeunes plants et de semis produits et cultivés sur place.

  • Parallèlement, notre ami Jean-Marie Cometto a gracieusement alloué au CAP un vaste espace extérieur sur lequel un choix d'espèces de succulentes rustiques a été installé en pleine terre, sans aucun abri : la "rocaille".

Vue partielle de la rocaille

Vue partielle de la rocaille en plein air (juin 2018) - (Photo F.Harlay)

Pour vous rendre aux pépinières Horticulture de Pont-de-Rhaud, consultez le plan d'accès

Patrimoine de Cactus Amateurs Provence

  • Fruit de ses activités pendant une vingtaine d'années, du concours enthousiaste de ses membres, et de dons généreux de la part de certains adhérents, le CAP possède aujourd'hui un patrimoine de qualité :

  • Une collection de plantes succulentes adultes : essentiellement des plantes-mères.
  • Des jeunes semis en attente de repiquage.
  • Des plantes en pots, à divers stades de croissance, destinées à la distribution.
  • Une grande rocaille extérieure.
  • Une bibliothèque, riche en livres et revues spécialisées.
Floraisons dans la rocaille et dans la serre

Fonctionnement du CAP

Réunions- rencontres

  • Les rencontres du CAP sont ouvertes à toute personne intéressée par les succulentes, cactées et autres plantes grasses. Elles se déroulent dans un lieu convivial où les participants contribuent, chacun selon ses capacités, aux travaux d'entretien des collections et cultures, aux semis et autres activités prévues sur place. Ces réunions ont lieu tous les premiers dimanches du mois, de mars à octobre, avec une interruption pendant la période estivale. Ces dates peuvent être modulées en fonction du calendrier des évènements botaniques exceptionnels et des vacances scolaires. Consulter l'Agenda du CAP.

Le lieu d'accueil permet à chacun d'échanger, mais aussi de partager "l'apéro" ou le repas tiré des sacs. Il est équipé de toutes les commodités nécessaires au confort des participants.

Contribution

  • Cactus Amateurs Provence fonctionne sur le principe d'une amicale.
    Celle-ci dispose d'un règlement que vous pouvez consulter ici : Règlement Intérieur du CAP

  • Bien que le CAP ne soit pas une association de type 'loi 1901', les participants aux réunions sont considérés comme "membres" ou "adhérents" du CAP s'ils s'acquittent annuellement de leur participation, fixée actuellement à 20 € par personne, ou 30 € pour un couple.

  • Cette contribution est destinée à couvrir diverses dépenses : chauffage de la serre, achat de graines, de pots et de matériel nécessaire à l'entretien et aux cultures, achat de livres et abonnements...

Une des activités du CAP consistant à semer et à cultiver ensemble des plantes succulentes, le surplus de plantes produites est épisodiquement distribué aux membres actifs intéressés. Une modique somme, proportionnelle au nombre et à l'ancienneté des plantes acquises, est alors demandée aux bénéficiaires. Cette participation permet d'amortir les dépenses exceptionnelles liées aux activités de culture.

Retour à la page d'accueil